Le seitan signifie "protéine" en japonais. Originaire d'Asie, il a été introduit en Chine par des moines bouddhistes il y a près de 2000 ans et représente encore aujourd'hui une base importante de l'alimentation en Extrême Orient.

Le seitan, dont la texture rappelle celle de la viande, possède une teneur élevée en protéines (30% en moyenne), très digestes et plus riches en acides aminés souffrés que les protéines animales. Il est fabriqué à base de protéine de blé (gluten)


Ingrédients : 180 gr de gluten, 40 gr de maïzena, sel, poivre, ½ cuil à café d’ail déshydraté, ½ cuil à café de gingembre, 1 cuil à soupe de sauce soja, 2 cuil à soupe d’huile d’olive, 180 ml d’eau

Mélanger les ingrédients (les secs d’abord puis les humides) et pétrir à la main. Inutile de le faire au robot, la mixture prend très vite forme et est très élastique. Former un boudin et laisser reposer.



Pendant ce temps préparez un bouillon dans une cocotte fait de 1,5l / 2l d’eau, 2 oignons coupés en 4, 1 cuil à soupe de sauce soja et 2 cubes de bouillon de légumes.

Découpez avec une paire de ciseaux des petits morceaux de pâte que vous aplatirez. Attention à leurs tailles car le seitan double de volume à la cuisson. Laissez cuire à petit bouillon 40 mn. Egouttez les morceaux et les conserver au frigo.



Vous pouvez l’agrémenter (le lendemain de préférence) comme vous le souhaitez, comme vous le feriez avec de la viande. Faites d’abord griller le seitan dans un poêle avec un peu d’huile d’olive une quinzaine de minutes pour lui donner une belle couleur dorée.
Faire une sauce tomate ou curry et accompagnez le de légumes… le choix est vaste.